CHRDL Pédopsychiatrie

Le projet mise sur la création d’un milieu familier qui offre aux jeunes patients des repères connus et sécurisants, favorisant ainsi leur réadaptation. L’organisation du bâtiment articule la vie collective autour d’espaces offrant des scénarios variés, un parti architectural qui s’inscrit dans une réflexion sur le milieu de soins psychiatriques.

Le nouveau volume de deux étages se déploie légèrement en retrait du gymnase existant, générant ainsi un interstice en continuité avec le site enchanteur peuplé de plantations matures; un port d’accueil généreux et aérien. Au rez-de-chaussée, l’unité de soins propose des mises en situation concrètes optant pour la reproduction d’un environnement résidentiel. La transparence des parois assure une visibilité sur les espaces de socialisation tandis que des systèmes d’obturation modulent les zones accessibles au gré des périodes de la journée. À l’étage, l’espace d’attente de l’hôpital de jour surplombe le hall et alimente deux corridors distincts destinés aux enfants et aux adolescents. Ces deux zones se déploient séparément et s’ouvrent graduellement sur les espaces communs destinés aux activités collectives.

Alors que l’organisation spatiale équilibre les notions de surveillance et de privauté, répondant aux besoins cliniques, la fluidité des parcours propose une expérience ludique défiant la rigidité du plan. Des espaces lumineux aux couleurs stimulantes dynamisent et caractérisent les multiples usages. Les divers scénarios d’éclairage varient selon l’occupation, favorisant tantôt l’intimité, tantôt la confidence.