COOP UQAM

Montréal, 2004

À l’angle des rues Sainte-Catherine et Sanguinet, le projet visait à accueillir le magasin de la COOP UQAM et certaines fonctions administratives de l’université, et devait s’affirmer par une facture contemporaine et innovatrice. Marqué par la forte présence du Pavillon J.-A.-DeSève, le secteur se distingue par la rencontre de typologies et de gabarits de construction divers. Le projet s’y pose en cheville, amalgamant les attributs de chaque voisin en un tout cohérent et singulier. Les plans alternés de verre et de pierre jouent de leur opacité ou de leur transparence pour sculpter une volumétrie inusitée, s’inscrivant dans le quartier avec élégance et pertinence. Le projet fut abandonné en raison de la crise immobilière de l’UQAM.