Résidence Chemin de la Côte-Sainte-Catherine

Montréal, 2010

La maison au vécu exceptionnel portait les traces de multiples occupations, dont les plus remarquables sont sans doute son observatoire conçu par Roger d’Astous et l’utilisation de son rez-de-chaussée comme bureau d’architecte. L’intervention consistait à restituer la fonction d’habitation familiale en réorganisant les deux étages en profondeur et en s’appuyant sur le principe du plan ouvert et libre de contraintes. Épuration des formes, valorisation des contreventements structuraux, mise en lumière des qualités des matériaux, transparence et luminosité ont guidé la définition des atmosphères. La conception a évolué au fil de la construction qui s’est déroulée sur une courte période de quatre mois.