Résidence Hampstead

2010

Au départ, une résidence en bien mauvais état, à l’abandon pendant plusieurs années, avec des problèmes de pyrite et de moisissures. Le réaménagement complet et l’ajout d’un étage ont donc nécessité une attention particulière dans le choix des interventions. Le résultat est éloquent : une résidence aux douces lignes contemporaines qui propose une segmentation claire des espaces familiaux.

Au cœur de la maison, deux espaces qui mettent en scène un moment sacré pour la famille : le repas, et tout ce qui s’y rapporte. Que ce soit les préparatifs, facilités par un espace cuisine hautement technique et pourtant convivial, ou le repas lui-même, pris rapidement sur un comptoir-îlot rassembleur ou plus formellement dans la salle à manger attenante, blottie derrière le filtre réjouissant d’un escalier-objet.