Résidence Saint-Firmin

Ahuntsic, Montréal, 2010

La restructuration du rez-de-chaussée s’appuie sur la création d’une circulation en boucle initiée lors de la transformation du garage en salle de séjour. La fluidité constituait un enjeu, particulièrement dans la cuisine. Les différentes fonctions sont regroupées à l’intérieur de trois grands volumes épurés qui composent un espace dynamique où les plans de travail glissent et les surfaces se spécialisent. Chacun adopte un matériau épousant ses fonctions : acier inoxydable supportant les activités de préparation, de cuisson et de lavage; teck camouflant le vaisselier dans la continuité des matériaux de la salle à manger; plastique blanc préformé qui, tel un caméléon, fait disparaître les électroménagers. Tous cohabitent sobrement, à l’exception d’une insertion turquoise, clin d’œil aux années 50, l’époque de construction de la résidence.